Entends-tu les messages de ton corps ?

Savais-tu que de 50 à 100 % des choses que tu ressens dans ton corps ne t’appartiennent pas? J’ai souvent dit que pour les pensées, c’est autour de 98 %, mais le corps aussi perçoit ce qui se passe autour de lui. C’est gigantesque. 

Dans ce temps-là, tu peux faire un retour à l’expéditeur avec mention bienveillante. Dans l’article, je parle des pensées, mais ça s’applique aussi à ce que ton corps ressent. 

Es si on disait à notre corps : « Merci d’être toi » « Merci d’être là. Comment pouvons-nous nous amuser aujourd’hui ? » « Comment pouvons-nous nous rendre la vie légère aujourd’hui ? » 

Chaque molécule de notre corps a sa conscience. Elles perçoivent et ressentent tout. Trop souvent, nous ignorons cette conscience. Nous ignorons les messages que notre corps nous envoie. Et si, à partir de maintenant, tu pouvais reconnaitre la conscience de ton corps ? 

Vas-tu t’autoriser aujourd’hui à avoir une relation extraordinaire avec ton corps ? « Merci corps d’être toi, merci d’être là, merci de me supporter, merci de me tolérer. » « Corps, je ne savais pas ce que c’était d’être reconnaissant envers toi et j’en suis désolée d’avoir attendu aussi longtemps! ». « Et tout ce qui m’empêche maintenant de connecter avec toi, je veux le changer. »  

Chacune des douleurs, et des sensations inconfortables qu’on a dans notre corps, c’est notre conscience qui nous envoie un message qu’on n’a pas entendu jusqu’à maintenant. 

Chaque sensation est une prise de conscience. Combien de sensations et combien de prises de conscience as-tu refusé d’avoir avec ton corps ? Qu’est-ce que ça prendrait pour qu’à partir d’aujourd’hui tu perçoives davantage les messages ? 

Combien de fois t’es-tu coupé complètement de la conscience et de tous les messages que t’a envoyés ton corps ? Et si, à partir d’aujourd’hui, tu accueillais les messages et tu les écoutais ? 

Combien de patterns négatifs répètes-tu et maintiens-tu pour être certaine de ne pas changer ? Et si tu essayais quelque chose de nouveau à partir d’aujourd’hui ? 

À la fin de chacune des questions, tu peux prendre une grande inspiration et expiration. Ressens comment tu te sens. Est-ce que c’est léger pour toi ? Est-ce que ça te semble vrai ? Choisis ce qui est léger pour toi et avance à partir de cette nouvelle réalité.

Quelle douceur peux-tu être pour ton corps qui te permettrait de percevoir tous les messages qu'il veut te faire entendre?

 

Tu aimes ce genre de questions ? Tu sens qu’elles amènent une ouverture et qu’elles peuvent te permettre d’accéder à une réalité différente pour toi ? 

Je t’invite à mon coaching à la carte, le 29 mai, où je vais t’inviter à faire un jeune du jugement. Le jugement de toi, le jugement des autres. Le jugement qui nous diminue et nous empêche d’être nous-même… Combien ta vie serait plus légère si tu te libérais du jugement? 

Clique ici pour avoir plus d’information et t’inscrire.

 

Propos recueillis par Sylvie Dolbec

Joignez-vous à ma nouvelle page facebook E*3 Etre en mouvement 

Je veux joindre la page fb