Choisir ta vie, 10 secondes à la fois

 

J’en ai déjà parlé pas mal en vidéo, mais je ne crois pas que j’ai fait d’article à ce sujet encore.

Je ne le sais pas si vous le saviez, mais j’ai déjà été PDG du club des boudeuses du Québec. J’ai beaucoup d’expérience dans le domaine. À cette époque, je pouvais bouder pendant des jours et même des semaines. Parfois, après plusieurs jours, je ne me rappelais même plus pourquoi j’étais fâchée, mais je continuais à bouder. Au bout d’un certain temps, je me suis rendu compte que, de façon consciente ou inconsciente, le fait de diminuer l’autre, d’essayer de le manipuler, d’endommager notre relation, avait sur moi un impact énorme : perte d’énergie, perte de lumière, perte de joie, de vie, oscillement de ma flamme personnelle.

J’ai fini par donner ma démission du poste de boudeuse en chef.

La règle des 10 secondes

Bien sûr, parfois les habitudes reviennent et je peux avoir envie de bouder, mais maintenant j’utilise un outil d’Access Consciousness qui m’aide beaucoup. Il s’agit de choisir à coup de 10 secondes. Juste 10 secondes à la fois.

Voici comment ça se passe. Disons que je vis une situation qui me met en colère. Si ça me tente d’être en colère, je vais choisir la colère. Je vais regarder ma montre et je vais choisir la colère pour 10 ou 20 secondes. Et pendant ces 10 secondes je vais être dans la conscience et je vais m’observer. Quand les 10 secondes sont écoulées, je prends un moment et je fais à nouveau un choix. Ça peut être de rester en colère ou choisir autre chose. De cette façon, je vis pleinement mon émotion, mais quand elle n’est plus requise, je suis libre de faire un autre choix.

Maintenant je sais que je peux faire un autre choix. Si je décide d’aller dans la colère, dans le jugement de moi, de me trouver laide... OK, je le fais pendant 10 secondes parce que je pense que c’est requis. Et après, je me demande : est-ce que mon être infini a envie de continuer, encore pour 10 secondes et encore 10 secondes ? En général, la réponse est non. Mon être infini a envie d’être joyeux, léger, merveilleusement bien, connecté et d’avoir du plaisir avec moi, alors c’est ce que je choisis.

Tu peux faire la même chose quand une émotion très puissante t’arrive, même s’il s’agit de la peine. Tu peux l’accueillir, 1 heure, 1 journée, 1 mois, mais il faut juste te demander : est-ce que ça me fait grandir ? Est-ce que j’ai envie d’être triste pour l’éternité ? Est-ce que j’ai envie de faire un autre choix ?

Le choix est le plus grand cadeau qu’on n’ait jamais eu et on l’utilise très peu.

On a parlé des émotions négatives, mais tu peux aussi appliquer cette technique pour plein d’autres situations. C’est très efficace quand il s’agit de sortir de ta zone de confort. Tu es très timide et tu as de la difficulté à aborder les gens ? Et si tu essayais de le faire pendant 10 secondes, d’aller parler à une personne ? Après 10 secondes ou après la première conversation, si c’est trop inconfortable, tu peux toujours revenir en arrière et aller voir des gens que tu connais. Souvent, tu te rends compte que ce n’est pas si pire que ça. Tu continues 10 secondes de plus et un autre 10 secondes et tu finis par te rendre compte que la soirée est passée et tu t’es fait de nouveaux amis. Comment ça devient encore mieux que ça ?

Qu'est-ce que je choisis maintenant?

L’important, c’est de te demander : est-ce que c’est encore comme ça que je veux agir ? Est-ce que c’est encore ça que je veux choisir ? Est-ce que ça me fait du bien, est-ce que ça m’alimente ? Est-ce que ça me donne de l’expansion ? Et là, tu pourras choisir de baisser complètement tes barrières. Reste dans la conscience de tes actions et tu feras des choix que tu n’aurais jamais imaginés jusqu’à maintenant.

Si tu le fais plusieurs fois par jour, tu t’assures de vivre la vie que tu veux vraiment.

 

Propos recueillis par Sylvie Dolbec

Joignez-vous à ma nouvelle page facebook E*3 Etre en mouvement 

Je veux joindre la page fb