Tu es fabuleux. Le savais-tu?

 

J’apprécie beaucoup lorsque vous m’envoyez des commentaires et des questions. Mon objectif c’est pas du tout de faire du coaching sur Messenger et de répondre à tout le monde parce que je n’ai pas le contexte je n’ai pas la vibration. À l’occasion, je peux offrir des petites pistes de réflexion. 

Une personne m’a écrit récemment : « Karine, je ne suis pas bonne comme toi. Je ne suis pas bien physiquement et mentalement, je ne me trouve pas belle, etc. » 

Bref ça ne va pas bien pour elle. J’ai pensé que la suggestion que je lui ai faite pourrait aussi être une contribution pour vous. 

C’est bien facile de se trouver 300 milliards de défauts. C’est très facile de dire : je suis grosse, je suis laide, mes cheveux sont laids, je ne me sens pas bien, je ne me maquille pas bien, je n’ai pas une belle robe, etc. Se démolir, se détruire, se rabaisser, se diminuer, c’est comme inné chez l’être humain. Est-ce que tu te reconnais là-dedans ? 

Alors le devoir que j’ai offert à cet être humaine fabuleuse et à toi qui a envie de changer, c’est de se regarder dans le miroir et de commencer à se parler simplement, avec gentillesse. 

Et si tu notais et reconnaissais tout ce que tu as de beau en toi ? Tout ce que tu as d’extraordinaire. Tout ce que tu réussis. Toutes les embûches que tu as surmontées… 

Et si on reconnaissait, fois un milliard de milliards de milliards, à quel point on est des êtres extraordinaires. Et à quel point on est des êtres miraculeux. Parce que malgré tout, malgré les embûches, malgré les pires claques sur la gueule, malgré les pires tristesses, toi et moi, vous et moi, on est encore en vie. Et on respire. Et on voit. Et on communique. Et on est présent. 

Qu’est-ce que ça prendrait pour que tu reconnaisses à quel point tu es un être fabuleux ?

Commence avec juste 10 secondes. Dis-moi : qu’est-ce qui est extraordinaire chez toi? Ne réponds pas : Je vais y réfléchir. La réflexion, la pensée c’est lent, lent, lent et là, ton mental et ton égo embarquent. Pas d’égo. Pas de mental. Spontanément. Laisse monter l’énergie. Qu’est-ce que ça prendrait pour que tu reconnaisses tes qualités. Qu’est-ce que ça prendrait pour que tu reconnaisses à quel point tu as réalisé des choses extraordinaires ?  

Et si maintenant, dans les commentaires, tu pouvais m’écrire une chose, deux choses, trois choses, que tu as réalisées. Dis-moi comment tu es fabuleux, fabuleuse. Écris-le spontanément. Qu’est-ce qui te vient. Pas de jugement, pas de censure. Qu’est-ce qu’il y a d’extraordinaire en toi ? 

C’est le temps d’honorer et de célébrer la merveilleuse personne que tu es. 

Est-ce que tu as envie de reconnaître ça aujourd’hui ? Alors pour toutes les choses fabuleuses et extraordinaires que tu as faites jusqu’à présent. Je te donne un sacré high five. Way to go! Bravo ! Good job! 

Qu’est-ce que ça prendrait pour que tu reconnaisses à quel point tu es extraordinaire ?

 

Propos recueillis par Sylvie Dolbec

Photo : wynand van niekerk

Joignez-vous à ma nouvelle page facebook E*3 Etre en mouvement 

Je veux joindre la page fb