5 clés pour améliorer sa vie

 

 

Si vous vous souvenez de vos années scolaires, vous vous rappelez certes du moment ou on recevait notre bulletin.

Cela procurait une certaine dose de stress et permettait à nos parents de découvrir le bilan de nos apprentissages. De ce qui va bien et ce qui ne va pas si bien que cela.

Si vous avez des enfants, vous vivez encore ce moment trois fois par année. Je viens tout juste de recevoir le bilan de mon fils de 12 ans qui est maintenant en première secondaire.

À l’âge ou nous sommes, les bulletins sont assez rares. Vous recevez peut-être une évaluation annuelle à votre travail, mais plus personne ne vous note au quotidien.  Honnêtement, je suis bien contente de ne plus traverser les périodes d’examens !!

Mais entre vous et moi, le bilan demeure important !

Vous allez peut-être chaque année voir le médecin afin de voir si tout va bien dans votre corps.

Une petite visite chez le dentiste est aussi nécessaire pour un check up de votre dentition. Carie ? ok on répare !!

Vous allez même voir le garagiste parce que votre voiture fait TOUK TOUK POUT PET ! Et vous préférez y aller maintenant avant que ça ne coûte trop cher.

À quand remonte votre propre bilan de vie ?

Je suis sérieuse avec ma question !

Dites-moi la date de votre dernier  tête à tête avec vous-même. Tisane, café ou verre de vin à la main, papier crayon, musique… Quand avez-vous pris du temps pour évaluer vos conditions de vie ?

La famille, les amours, les finances, la spiritualité, la santé etc. Prendre le temps de regarder les sphères importantes de votre vie et de vous accorder une note de 1 à 10.

L’exercice se fait avec bienveillance et douceur.

Le moment n’est pas venu de sortir le fouet pour vous auto-flageller et vous dire que vous avez tout loupé. Non non non… Ce n’est pas le but de cette activité. Juste constater. Ou suis-je sur 10 au niveau de ma santé par exemple. À 2 ? à 4 ? à 8 ? Et est-ce que ma note me satisfait. Oui ou non. Que suis-je prête à faire pour améliorer mon sort ?

Sur le sujet j’ai fait une courte vidéo sur YouTube. Vous pouvez cliquer ici pour la voir.

Quel est l’intérêt de se mettre une note de 1 à 10

1- Prendre conscience de l’endroit ou nous sommes ici maintenant.  C’est un peu le même feeling que celui d’embarquer sur la balance après les vacances de Noel et se dire OMG !! J’ai pris 20 livres depuis 1 mois. On n’y peut rien là tout de suite, mais on constate ce qui se passe dans notre vie.

2-Prendre le temps de comprendre comment nous nous sommes rendus là. Prenons par exemple la forme physique. Si par exemple je me donne 2/10 dans cette sphère de vie, je peux comprendre que j’ai abandonné la marche rapide depuis des années parce que j’ai de jeunes enfants, parce que je travaille trop, parce que je ne vois pas le temps passer ou parce que j’ai l’impression que ce n’est pas une priorité, parce que j’ai mal au genou, parce que parce que parce que… Encore là la gentillesse envers soi-même est ESSENTIELLE. J’insiste. L’objectif c’est d’en prendre conscience et de bien bien bien comprendre les choix que nous avons faits et pourquoi nous en sommes rendus là. (Out le jugement ou les sourcils froncés )

3- Prendre le temps de choisir la note à atteindre. Si on était un GPS, c’est à ce moment qu’on entendrait recalcule en cours ! Est-ce que j’accepte que mon 2/10 au niveau du sport demeure 2/10. Est-ce que cette situation me plait. Est-ce ce choix que je veux maintenir pour ma vie. Est-ce que c’est un bon chiffre pour moi en ce moment ? Si la réponse est oui, évaluez une autre sphère de votre vie qui mérite votre attention.

4-Transformer la note avec douceur. J’utilise encore le mot douceur. c’est volontaire. Je reprends mon exemple de 2/10 au niveau de la santé. En étant 2 sur 10, je ne peux pas vraiment rêver de passer de 2 à 9.8 en l’espace de 24h. Je peux par contre très rapidement aller me chercher quelques dixièmes de points par-ci par-là. De quelle façon puis-je augmenter ma note ? En buvant plus d’eau, en prenant une marche à l’extérieur cette semaine, en évitant de boire un soda le vendredi. Poser un petit geste très concret pour renverser la vapeur et travailler vers l’amélioration de la situation. Avec le mot du jour: DOUCEUR.

5- Se reconditionner. Je suis allée voir la définition sur le web et voici ce que j’ai trouvé sur les z’internet:

  • Rétablir la bonne condition d’un produit, le remettre en état.   C’est la mission qu’on se donne. Se remettre en état. Passer de 2/10 à 8/10 dans la joie. Célébrer chaque petit changement aussi minuscule soit-il pour augmenter sa note et ajouter de la valeur à sa vie.

Est-ce facile ? Hum… laissez-moi y penser un peu ? Puis-je répondre sans la présence de mon avocat ? Sans blague cela dépend de vous. Ce type d’exercice a souvent l’effet d’un électrochoc de la même intensité que lorsqu’on embarque sur la balance et on vient de changer de dizaine. Vite vite on modifie tout, on achète des produits amaigrissants, on jette tous les sacs croustilles empilés dans les armoires et on se dit que cette fois c’est la bonne ! Attachez votre tuque, je vais perdre 8 livres en 4 jours. La radicalisation est souvent notre pire ennemie. C’est pourquoi j’insiste encore et toujours sur le mot douceur. L’idée derrière tout cela c’est la constance.  Permettez-moi de reprendre la sphère du sport: 2/10. L’objectif de la semaine sera d’atteindre 2.2/10. Ensuite, 2,5 ensuite 2,8/10. Oui c’est long mais c’est durable. Lentement mais sûrement la situation change, s’améliore, s’allège et la satisfaction est ÉNORME. Cette fois-ci c’était la bonne !

Doit-on faire ce petit bilan souvent ? Je le fais assez souvent. 1 fois par mois au moins dans quelques sphères ou j’ai choisi d’investir plus de temps et d’énergie. En ce moment, en ce qui me concerne c’est famille, santé et spiritualité. Je revisite ma note et je me réajuste. Le gros bilan je le fais quand j’en sens le besoin. À tous les trois quatre mois environ. Ce me permet de me recentrer et de m’ajuster. Je trouve que c’est un joyeux travail essentiel pour me permettre d’entendre la phrase dans ma tête  »Recalcule en cours »   Ce que j’aime de ce moment, c’est qu’il me permet de reprendre le contrôle de ce qui se passe dans ma vie. Remettre les deux mains sur le volant et réajuster ma conduite. Le mode  »Je suis une victime de la vie » est beaucoup trop inconfortable pour me laisser brasser par elle, exactement comme si j’étais à spin dans la laveuse.

Êtes-vous heureuses de vos notes d’évaluation ? Y’a t’il des sphères qui sont plus catastrophiques que d’autres ? Quelles sont les stratégies que vous allez mettre en place pour améliorer votre résultat ?

Hâte de lire vos commentaires et d’échanger sur le sujet avec vous.

 

 

Commentaires
«