S’aimer assez pour rêver

Une lettre de la St-Valentin pas comme les autres.

Je suis émue gênée et intimidée de t’écrire.

J’ai le cœur qui frétille et la respiration saccadée.

C’est rare qu’on se fait une déclaration d’amour de la sorte.

Mais tu sais, Karine, je te trouve hot et je t’aime.

Par tes choix et tes actions.

Je sais que tu doutes parfois.

Je sais aussi que tu es parfois complètement dépassée.

Je sais que tu as eu le cœur déchiré et émietté et que les silences ont fait plus mal que les mots.

Tu as choisi d’investir en toi, de te respecter et d’apprendre à mettre tes limites. Et, ciel qu’on sait que devenir la gardienne de son territoire peut être ardu.

En cette journée de la St-Valentin, je veux t’honorer. Honorer ce que tu as décidé de mettre en place afin de te libérer de tes chaines.

On souhaite tous trouver l’amour avec un grand A. Vivre une histoire digne des contes de fées.  Mais cette histoire commence réellement en tombant en amour avec soi.

Il y a 7 ans presque jour pour jour, tu as fait preuve d’un amour inconditionnel en allant chez le médecin et en poussant ces quelques mots  »Je n’en peux plus, je suis au bout du rouleau » Ca c’est une preuve d’amour MAGISTRALE. Ce n’est pas des fleurs, ni du chocolat. C’est un acte d’amour envers soi. Et c’est là que tu as commencé à t’aimer de plus en plus fort. En acceptant de craquer tu as fait passer la lumière et tu as pris de la valeur à tes yeux.

En Chine et au Japon, une pratique ancestrale consiste à utiliser de l’or ou de l’argent pour réparer des vases ou de la  poterie . En voyant cette  »colle » on sait que le vase a subi des dommages.

Je copie ici un texte trouvé sur le web. Le texte complet est ici 

Ces pots anciens ont une valeur immense… mais pas seulement parce qu’ils sont anciens; pas seulement parce qu’ils sont chargés de quelques grammes d’un métal que l’humain a convenu de considérer comme monétairement précieux. Mais parce qu’en se brisant, en portant cette cicatrice, ils portent l’attention de celle ou celui qui l’a réparé, l’a embelli, lui a donné une marque.

Ils racontent leur histoire, leur unicité et nous disent finalement que tout est au-delà d’un accident et d’une matérialité.

Ils montrent la force de vouloir exister malgré tout… dans la beauté. 

Je pense effectivement Karine que tu as commencé à t’aimer davantage quand tu as commencé à craquer et que tu t’es recollé avec des fils d’or et d’argent. Tu as pris le temps d’être solide. Et tu as aussi pris le temps de te reconstruire avec tes valeurs et avec les mots qui sont importants pour toi. Liberté, créativité et abondance.

J’ai tapé dans le moteur de recherche de google comment s’aimer davantage. Dans les suggestions, je me suis retrouvée avec 10 conseils pour apprendre à s’aimer. Il y a de très  bons  conseils. Mais pour moi le premier c’est dirait Socrate, Connais-toi toi-même. Et c’est ce que tu as appris à faire au cours des 7 dernières années. Et il t’en reste encore beaucoup à apprendre sur toi-même. Avec de la lecture, du silence, du sport et de la méditation des essais et des apprentissages… tu reconnais de plus en plus qui tu es. Ça c’est de l’amour. Ca commence tout en douceur un peu comme on tente de mettre en confiance un petit enfant qu’on croise pour la première fois. On lui fait des petits sourires, on lui envoie la main, on lui fait des clins d’œil et il se laisse prendre enfin. C’est ce que tu as fait avec toi même. Rien de brusque.

Ca m’a donné envie de modifier légèrement le fabuleux texte de Vincent Vallières. Juste le temps d’un texte de la St-Valentin. j’ai changé le  »ON » pour le  »JE » Ca devient une belle prière que tu devrais répéter à tous les jours.

Quand je verrai dans le miroir

Ma face ridée pleines d’histoires
Quand J’en auras moins devant
Que j’en ai maintenant
Quand j’ aurai enfin du temps
Et que je vivrai tranquillement
Quand ma maison sera payée
Qu’y restera plus rien qu’à m’aimer
Je vais m »aimer encore
Au travers des doutes
Des travers de la route
Et de plus en plus fort
Je vais m’aimer encore

Au travers des bons coups

Au travers des déboires

À la vie à la mort
Je vais m’aimer encore
Quand mes enfants vont partir
Que je les  aurai vus grandir
Quand ce sera leur tour de choisir
Leur tour de bâtir
Quand ma tête sera blanche
Que j’aurai de l’expérience
Quand plus personne ne  va m’attendre
Qu’y restera plus rien qu’à m’éprendre

 

Je vais m’aimer encore
Au travers des doutes
Des travers de la route
Et de plus en plus fort
Je vais m’aimer encore
Au travers des bons coups
Au travers des déboires
Je vais m’aimer encore
Quand les temps auront changé
Que je serai complètement démodés
Quand toutes les bombes auront sauté
Que la paix sera là pour rester
Quand sans boussole sans plan
Je partirai au gré du vent
Quand on lèvera les voiles
Devenus de la poussière d’étoiles
Je vais m’aimer encore
Après mes bons coups
Après mes déboires
Et de plus en plus fort
Je vais m’aimer encore
Au bout de nos doutes
Au bout de la route
Au-delà de la mort

je vais m’aimer encore.

 

Et tu sais Karine, je sais que tu vas t’aimer de plus en plus fort.

Je vais revenir à un bout de texte que j’ai écrit plus haut.

S’aimer assez pour rêver. S’aimer assez pour accomplir ses rêves les plus fous. S’Aimer assez pour aller au bout de ses idées.

C’est exactement ce que tu as fait. Et c’est ce que j’admire chez toi.

Devenir journaliste, aller à Sotchi, démissionner, rêver de donner des conférences, donner des conférences, devenir entrepreneur, passer de sédentaire à athlète, faire un Ironman accepter les défis et accepter aussi le silence. Ca c’est s’aimer beaucoup. Ce n’est pas tant dans ton type d’accomplissement.. mais que dans l’accomplissement de tes rêves les plus fous. Personne ne peut juger la grosseur d’un rêve.

C’est ca l’amour.

S’aimer assez pour rêver !
S’aimer assez pour se recoller.
S’aimer assez pour dire non
S’aime assez pour dire oui
Et si on profitait de la St-Valentin pour s’aimer de plus en plus fort ?

Alors pour toutes ces raisons… j’avais envie de t’écrire une lettre d’amour. Une lettre d’admiration. Une lettre de moi à moi.

La femme que je deviendrai à 90 ans a aussi envie d’en rajouter.

Belle Karine, toute essoufflée, toute échevelée, prends le temps de respirer. Prends le temps de relaxer, prends encore et encore le temps de t’aimer avec douceur et passion. C’est ce qui fait qu’on vieillit avec l’œil qui pétille. Et c’est ce qui fait qu’on aime encore plus notre vie. Protège bien ta flamme intérieure. Celle elle qui éclaire ton chemin et qui fait profiter les autres d’un peu de clarté.

Lève ta tête, regarde au loin, tiens tes épaules droites, tu as le droit d’être fière de toi. Donne toi la permission d’ouvrir les bras et d’accueillir tout cet amour que tu as pour toi.

 

Aimez les autres c’est bien… s’aimer soi-même c’est encore mieux.

En cette journée de la St-Valentin, qu’avez-vous envie de vous écrire ?

Qu’avez-vous envie de vous dire ?

Avez-vous envie de vous aimer encore et encore de plus en plus fort ?

 

PS

PS. L’actualité olympique me fait aussi penser à l’amour avec un grand A.

C’est l’histoire de Mikael Kingsbury. Un petit gars qui avait de grands rêves. L’homme qu’il est devenu s’aimait assez aussi pour aller au bout de ses rêves. Trop fous pour certains. Mais il a réussi, lui permettant de faire un check sur sa bucket list. Champion olympique.

Vous aimez-vous assez pour tout faire afin de vous amener au sommet ? (votre propre sommet)

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires
« »