Si tu étais toi, qui serais-tu?

Uncategorized Jun 04, 2019

As-tu remarqué que souvent, on laisse la place aux autres ? On s’efface devant leurs points de vue, leurs jugements ? On en arrive à ne plus être soi, à ne plus connaitre notre personnalité parce qu’on se moule à celle des autres. 

J’ai envie de te poser deux questions aujourd’hui :

  • Si tu étais complètement toi, qui serais-tu ?
  • Si tu étais complètement toi, que ferais-tu ? 

Ce sont deux questions que je trouve fascinantes. 

L’autre jour, je réfléchissais à mes 6-7 derniers mois et je me rendais compte à quel point je n’avais pas arrêté. J’y suis allée à foule pine : des projets, des voyages, des formations, etc. Je me suis rendu compte que j’avais besoin de repos. J’ai décidé d’aller au spa. Ça m’a fait un bien fou. Créer de l’espace ça fait du bien. 

Je me suis rendu compte aussi à quel point je suis habituée à travailler fort, à faire beaucoup d’heures, à remplir mon horaire. J’agissais comme ça dans le passé pour me conformer aux autres : mes patrons, mes collègues, etc. Ce réflexe est encore là parfois. Beaucoup de valeur est mise sur « travailler fort », mais en ce moment, avec l’été, j’ai choisi de mettre de l’air dans horaire. C’est un choix. 

Je me suis posé la question : si j’étais moi et si je n’étais pas mon ancien patron, ou si je n’étais pas mon ancien collègue, si je ne me conformais pas à ce que la société dit… Si j’étais moi qu’est-ce que je choisirais ? Si j’étais moi, je prendrais du recul par rapport à mes engagements pour m’assurer que je suis encore bien alignée avec ce que je veux faire et pour faire en sorte que j’ai l’énergie nécessaire pour ce qui est important pour moi.

 Et toi, si tu étais toi, qui serais-tu ?

Si tu te permettais d’être toi, que ferais-tu ?

 

Propos recueillis par Sylvie Dolbec

Joignez-vous à ma nouvelle page facebook E*3 Etre en mouvement 

Je veux joindre la page fb