4 questions à poser à son corps

corps questions Jan 29, 2019
 

 

Je m’entraîne actuellement à devenir une experte en questions, en choix et en possibilités. Aujourd’hui je te propose quatre questions à poser à ton corps pour savoir ce qu’il a envie de manger de boire et de porter. 

Je veux vous remettre dans le contexte. Une cliente est venue me voir à mon bureau de Laval et, après la session, elle me dit tout simplement et tout bonnement : « Tu sais moi Karine, je suis végétarienne, mais quand j’ai mes règles je mange toujours du boudin. Mais je te le jure je suis vraiment végétarienne ! » 

Une autre histoire similaire. Angélique est la maman d’une enfant de 3-4 ans. Depuis que sa fille est toute petite, Angélique et son mari n’ont jamais été capables de lui donner du poulet ou de la viande rouge. Elle refuse systématiquement. Un tout petit bébé est capable de refuser la cuillère, même si on fait le train ou l’avion pour lui donner envie de manger. Rien. L’enfant n’a jamais voulu ouvrir la bouche. 

Et si notre corps savait exactement ce qui est requis pour nous ?

Et si notre corps pouvait toujours et constamment nous dire : « Oui, ça c’est bon pour moi aujourd’hui. » et « Non, ça, c’est pas bon pour moi aujourd’hui. » 

Le plus important c’est aujourd’hui, parce que ce que tu étais hier n’existe plus et les besoins énergétiques que tu avais hier ne sont probablement plus les mêmes aujourd’hui. Comment ça peut être aussi différent ? Parce qu’on est toujours en train de changer, d’évoluer. Nos cellules changent de place, tout bouge, tout est énergie. Alors si on arrêtait d’être dans une structure et dans un ordre tellement strict ? Et si on se laissait de l’espace… Et si on laissait de l’espace à une multitude de questions, notre vie serait changée à tout jamais. 

De grâce, ne me croyez pas. Je n’ai pas envie de devenir la fille qui vous dit quoi faire. J’ai simplement envie d’être la fille qui vous offre plein de possibilités afin que vous puissiez tester et voir qu’est-ce qui est bon pour vous. 

Toute la semaine passée, j’ai mangé du steak le matin pour déjeuner et mon mari n’arrêtait pas de me dire : « Mais voyons c’est pas sérieux. Tu ne vas pas encore manger du steak ! », jusqu’à ce qu’il en mange lui aussi parce qu’il en avait envie 😊. Ça ne m’a pas empêché hier matin de me faire une rôtie au beurre d’arachides qui était absolument fabuleuse alors qu’habituellement je ne mange pas de gluten et j’ai plutôt un régime de type cétogène 90 % de la semaine. Je ne m’encarcane pas dans une façon stricte de manger. J’ai demandé à mon corps : « De quoi as-tu besoin ? » et il m’a répondu clairement « Oh oui ! une toast au beurre de peanuts ! » 

C’est aussi simple que ça. Et si la vie était aussi simple que ça. Trop simple ? On se dit souvent que la vie est faite pour travailler fort, que ça doit être ardu. On doit suivre un régime, puis manger comme ça, manger six fois par jour, manger trois fois par jour, manger juste un quart de branche de céleri, etc. Eh bien non. Peut-être que le quart de branche de céleri est requis à un moment donné, mais peut-être aussi que spontanément vous n’aurez pas envie de manger pendant une journée ou deux. C’est correct je vous le jure. Vous ne vous sentirez pas faible ; vous allez juste respecter votre corps.

 

Quatre questions à se poser. Constamment.

1.    Corps, qu’est-ce que t’as envie de manger ?

Quand j’ouvre la porte du réfrigérateur ou quand je suis à l’épicerie, je regarde et je demande à mon corps. Dis-moi, qu’est-ce que tu as envie de manger ? Non le corps ne répond pas ou ceci ou cela, bien qu’il le fait parfois. Le corps va vibrer et tu vas ressentir : « Oh oui ça serait bon ». Promène tes doigts sur l’étagère, regarde les fruits, laisse-toi inspirer jusqu’à ce que tu trouves ce qui vibre pour toi.

 

2.    Corps qu’est-ce que t’as envie de boire ?

Envie de boire de l’eau, de l’eau avec du gingembre, de l’eau pétillante ? Posez-vous la question. Validez : « Est-ce que tu as soif ? » « Corps qu’est ce qui te ferait du bien ? » Je vous le répète : testez simplement.

 

3.    Corps, qu’est-ce que tu as envie de porter aujourd’hui

On peut aller aussi loin avec les questions. Dans quels vêtements te sentirais-tu pleinement en énergie ? Je ne sais pas combien de fois je m’habille le matin, je me regarde dans le miroir, et je me dis : « Non je ne peux pas mettre ça. » Ce n’est pas que ce n’est pas beau, mais ça fait « Ark. On dirait que j’ai vieilli, on dirait que j’ai terni, on dirait que ça ne me va pas du tout. » Mon corps n’a pas envie de porter ça. 

Souvent, quand vous me voyez en vidéo, vous ne voyez pas tout. Je me force pour le haut du corps, mais il arrive parfois que mon bas du corps a plutôt envie de garder les vêtements qu’il a portés la nuit dernière. Il n’y a pas de bon ou de mauvais. J’honore le plus possible ce que mon corps me demande.

 

4.    Corps as-tu envie d’avoir un orgasme aujourd’hui ?

😮 Est-ce que j’ai vraiment posé cette question-là ? C’est tabou d’en parler, c’est important de se le demander. Corps combien de fois l’envie de faire l’amour aujourd’hui, ou cette semaine ou ce mois-ci ? Tout simplement. Pour ouvrir des possibilités et vraiment connecter à ce que ton corps a envie. Pas ton mental. Pas ton égo. Juste une connexion avec le corps.

 Qu’est-ce que ça prendrait pour que tu puisses connecter avec ton corps ? Qu’est-ce que ça prendrait pour que tu puisses tester différentes questions pour voir comment ton corps réagit ? Qu’est-ce que ça prendrait pour que tu puisses te faire confiance et faire confiance à ton corps.

Tu portes en toi toutes les réponses.

 

Transcription : www.sylviedolbec.com

Joignez-vous à ma nouvelle page facebook E*3 Etre en mouvement 

Je veux joindre la page fb