Est-ce que tu prends soin de toi à la hauteur de ce que tu donnes aux autres ?

 

Dans une vidéo que j’ai faite au début du temps des Fêtes, je posais cette question : 

Est-ce que tu prends soin de toi à la hauteur de ce que tu donnes aux autres ? 

J’ai eu des tonnes de réactions et surtout des tonnes de « Ah zut ! Non je suis vraiment la dernière sur ma liste. Ah non je viens de me rendre compte que je ne prends vraiment pas soin de moi. » 

De ne pas en avoir pris conscience, c’est très correct. C’est bien possible, parce qu’une grande partie de notre vie, on la vie sur le pilote automatique. C’est donc dire que tu fais les choses sans trop y réfléchir. Tu ne prends pas conscience de ce qui se passe dans ta vie et tu n’es pas complètement présente à toi, à ton corps et à ce qui se passe dans ta vie. 

Une fois que tu fais cette découverte et que tu te rends compte à quel point tu ne prends pas soin de toi, ça y est. Là tu le sais. C’est le coup de deux par quatre cosmique que tu viens de recevoir en plein front. Tu le sais, tu l’as vibré. À partir de ce moment-là, la balle est dans ton camps. À partir de ce moment-là, tu as le choix. Tu peux faire un choix conscient :

Est-ce que je maintiens ceci en place : ne pas m’occuper de moi ou de m’occuper davantage des autres ou encore je dissous cette croyance-là et je me mets en priorité et je m’occupe de moi à partir de maintenant. 

J’insiste énormément sur à partir de maintenant parce qu’il y a quelqu’un qui m’a écrit gentiment Oh oui ça fait partie de mes objectifs en 2020. Non ! Pas plus tard. Arrêtons de constamment remettre à demain et après-demain à 2040, 2050, et finalement on meurt et on n’a rien fait. 

Aujourd’hui, là, tout de suite. Du moment où tu lis ces mots, qu’est-ce que tu peux faire pour toi afin de prendre soin de toi à la hauteur de ce que tu donnes aux autres ? 

J’ai envie de te poser une autre question : de qui retiens-tu ça cette bonne idée de donner aux autres toute cette énergie toute cette bienveillance et tout ce temps-là ? De qui as-tu appris ça ? Il y a plein de choses qu’on apprend en très bas âge et qu’on enregistre et qu’on achète comme état la façon de faire. 

Alors, dis-moi. Connecte avec cette énergie-là. Es-tu es en train de reproduire ce que tu as vu de ta mère ? Est-ce que tu es en train de reproduire ce que tu as vu de ton père ? Ce que tu as vu de ta grand-mère, ta tante, ta sœur ? Peu importe. Si c’est quelqu’un de ta famille que tu reproduis en ce moment, fais comme quand tu envoies une lettre. À gauche sur l’enveloppe on écrit l’adresse de retour. Retour à l’expéditeur. 

Renvoie tout ça à la source. Renvoie à l’expéditeur parce que ce que tu as acheté de ta mère, de ton père, de ta sœur, etc., peu importe de qui, ça ne t’appartient pas.

Qu’est-ce que ça prendrait pour que tu puisses prendre soin de toi maintenant ? 

Et est-ce que tu es prêt et est-ce que tu as la volonté de retourner à l’expéditeur et de faire un nouveau choix maintenant ? 

 

Propos recueillis par Sylvie Dolbec
Photo : Bruce Mars from Pexels

De la Champagne tous les mois ca te tente? Découvre ma formation qui est créé sur mesure pour toi !

 

Ca me tente de découvrir cela !