Si tu étais toi, comment réagirais-tu?  

 

  

J’ai suivi une formation extraordinaire il y a quelques semaines avec l’extraordinaire Dain Heer, en Suède !!! 😍

J’ai envie de vous en partager un petit bout aujourd’hui. Comment je réagirais si j’étais moi ? Si j’étais moi, comment je réagirais ? On est souvent, très souvent sur le pilote automatique. On réagit spontanément sans trop réfléchir parce qu’on est habitué de réagir d’une façon x y z ou parce que c’est la façon qu’on a apprise quand on était jeune. Moi, ça m’arrive souvent avec les files d’attente. Ça m’exaspère ! Je peux pousser de longs soupirs, rouler les yeux, taper du pied… 

J’ai été testée solidement lors de ce voyage. Particulièrement l’aéroport de Londres où il y avait beaucoup de monde, certains un peu perdus à cause du décalage horaire. C’était vraiment très long. En plus, je ne sais pas de quelle façon j’ai choisi ça, mais chacune des files d’attente que je choisissais était toujours celle qui était la plus lente, celle où il y avait un bug, celle où le tapis roulant ou le tapis à bagages n’avance plus, etc. J’ai été en mesure de le tester vraiment souvent. Bref chaque fois qu’il y a la patience à tester ou à chaque fois que je sentais que j’avais envie de m’impatienter, je prenais un moment pour prendre un petit recul et me poser cette question-là : si j’étais-moi, comment je réagirais ?

Si j’étais-moi comment réagirait. Si j’étais moi comment je réagirais ? Si j’étais moi, comment je réagirais. Je le répète plus qu’une fois, parce que chaque fois que je le répète, ça peut dégager quelque chose de nouveau. Ça permet de dissoudre énormément de choses énergétiquement. Et si j’étais moi dans la file d’attente au lieu d’être sur le pilote automatique d’avoir les yeux qui virent à l’envers et de pousser un soupir épouvantable pour faire sentir à tout le monde à quel point dans une humeur exécrable. Je me posais cette question et j’avais beaucoup plus envie de danser, d’avoir du plaisir. J’avais beaucoup plus envie de sourire. 

Testez-le. Ne me croyez pas sur parole. Bien sûr je le seul objectif quand je fais des coachings et quand je vais en formation partout à travers le monde c’est de le tester sur moi, pour voir quel effet ça a sur mon énergie, sur ma propre libération. Quel effet ça a sur ma conscience. 

Alors si j’étais moi, comment je réagirais ?

Si tu étais toi, comment réagirais-tu ?

 

J’ai parlé de quelque chose de semblable il y a quelques semaines : http://www.karinechampagne.ca/blog/si-tu-etais-toi-qui-serais-tu

 

Propos recueillis par Sylvie Dolbec

Joignez-vous à ma nouvelle page facebook E*3 Etre en mouvement 

Je veux joindre la page fb